Partenaire pour des milieux de vie de qualité

Congrès de l'ARIHQ

Retour

Congrès ARIHQ 2016 – S’allier pour l’avenir

banniere INSCRPT congres2016_1000x150px_v1 (2)

Le congrès 2016 S’allier pour l'avenir fut un grand succès! Cette année, les inscriptions ont atteint un nouveau record avec 388 participants! Ce congrès offrait une programmation riche et variée pour soutenir les membres dans une approche de qualité et de partenariat public et privé.

Lors de cet événement, les ressources intermédiaires ont pu une nouvelle fois affirmer leur place d’acteur clé du réseau en mettant en avant leur professionalisme et la qualité des services offerts dans leurs milieux.

Merci à tous les participants, partenaires, conférenciers et autres collaborateurs qui ont contribué à la réussite de cet événement!!!

Rendez-vous les 31 mai, 1er et 2 juin 2017 au Manoir Richelieu, à La Malbaie, pour la prochaine édition!

RETOUR EN IMAGES SUR LES DIFFÉRENTS MOMENTS CLÉS DE L'ÉVÉNEMENT

Vous trouverez également ci-dessous les présentations des conférenciers disponibles.

MERCREDI 1er JUIN

Accueil et inscriptions

 Mercredi-3830 (Copier)   Mercredi-3810 (Copier)

Photos : Rachel Côté

Ouverture officielle du congrès  

Ariane Émond, fidèle animatrice du congrès   Johanne Pratte, directrice générale de l'ARIHQ

L'équipe de la permanence de l'ARIHQ   Michel Clair, président de l'ARIHQ

Diamant ou poussière : comment briller sous pression tandis que d'autres s'effondrent?
Dr Amir Georges Sabongui

Dr Sabongui, psychologue et spécialiste en solutions de leadership organisationnelles, a su, pour cette toute première conférence d’ouverture, capté l’auditoire avec élégance et humour pour amener chaque auditeur à s’interroger sur « l’essentiel » qui guide nos actions. Plusieurs conseils et astuces réalistes ont été livrés afin de comprendre scientifiquement les sources et les raisons de nos réactions face aux situations de stress et ainsi, permettre de remettre tout cela en perspective pour s’en sortir plus fort et plus « brillant » tel un diamant.

Voir son aide-mémoire

Dr Amir Georges Sabongui   Mercredi-4016 (Copier)

 

Cocktail dinatoire au coeur du salon des exposants   

    Exposant-3494 (Copier)   Exposant-3505 (Copier)       Exposant-3506 (Copier)

Exposant-3857 (Copier)       Exposant-3496 (Copier)   Exposant-3501 (Copier)

Exposant-3872 (Copier)   Exposant-3453 (Copier)

Exposant-3487 (Copier)   Exposant-3892 (Copier)

Exposant-3918 (Copier)   Exposant-3909 (Copier)

Exposant-5084 (Copier)   Exposant-5136 (Copier)

Exposant-5151 (Copier)   Exposant-5096 (Copier)

Exposant-5134 (Copier)   Exposant-5093 (Copier)

Exposant-5124 (Copier)   Exposant-3859 (Copier)

Exposant-3447 (Copier)  Exposant-5142 (Copier)

    Exposant-3438 (Copier)   Exposant-3441 (Copier)          Exposant-3489 (Copier)   Exposant-3477 (Copier) 

Exposant-3448 (Copier)   Exposant-3896 (Copier)  

Exposant-5118 (Copier)   Exposant-5093 (Copier)

Exposant-5087 (Copier)   Exposant-3885 (Copier)

Exposant-3869 (Copier)   Exposant-5154 (Copier)

 

Le point sur les soins de longue durée et les services en RI
Louis Demers, École nationale d'administration publique

Cette conférence visait à faire le point sur l’évolution récente de l’offre de soins de longue durée au Québec, en situant les ressources intermédiaires dans cet ensemble, à dresser un portrait par région de l’offre de RI et à esquisser les perspectives d’avenir des RI. M. Demers situe l’apport des ressources intermédiaires (RI) dans un continuum de services offerts en soutien à domicile, en ressources de type familial (RTF), en résidences privées pour ainés (RPA) et dans les Centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD). Entre ces différents types de services, on observe un jeu de vases communiquants pour ce qui est du nombre de places disponibles et des budgets attribués. Les orientations gouvernementales ont une incidence significative sur l’évolution des différents modèles. Par exemple, si les politiques ministérielles rehaussent les budgets afin de renforcer les soins à domicile, le besoin de résidences de groupe pourrait diminuer. On a pu voir aussi que l’augmentation du nombre de places en RI pour adultes est allée de pair avec le déclin du nombre de places en RTF pour adultes. D’après Louis Demers, il est possible que la distinction qui prévaut actuellement entre les RI, les RPA et les CHSLD soit remise en cause dans l’avenir.

Voir sa présentation

Louis Demers   Mercredi-4289 (Copier)

La parole a ensuite été donnée à 3 membres de l'ARIHQ afin qu'elles présentent la structure d'organisation de leur ressource intermédiaire.

Lissa Sévigné, S.É.S.A.M.
Maude Locas, Le Symbiose
Gisèle Thomassin, Résidence de l'Orme et Résidence Thomassin

Mercredi-4316 (Copier)                           Mercredi-4078 (Copier)

Mercredi-4327 (Copier)   Mercredi-4352 (Copier)

Conditions de succès et obstacles à la poursuite de partenariats entre le privé et le public en santé
Marie-Hélène Jobin, Pôle Santé HEC Montréal
Michel St-Cyr, Centre la Traversée
Paul Arbec, Groupe santé Arbec

Mme Marie-Hélène Jobin nous présentait les résultats d’un projet de recherche où différentes expériences de partenariats étaient étudiées afin de bien comprendre les conditions de succès du partenariat entre le privé et le public en santé et dans le but aussi de formuler des recommandations. Sa présentation était entrecoupée de témoignages en vidéo et en direct par messieurs Arbec et St-Cyr. Avoir une structure de gouvernance claire, avoir une très bonne compréhension du réseau public, innover et ne pas se limiter aux voix officielles sont parmi les principales recommandations.

Voir la présentation

Mercredi-4376 (Copier)   Mercredi-4494 (Copier)

Mercredi-4429 (Copier)   Mercredi-4115 (Copier)

Ateliers simultanés

Gérer la relation d'affaires, une opportunité à développer
Sébastien Barrette, Gestion BBT

M. Barrette, qui se définit lui-même comme une « courroie de transmission dans le milieu des résidences privées et intermédiaires », a abordé concrètement les éléments qui selon son expérience dans ces milieux, sont les clés d’une saine gestion d’une relation d’affaires. À travers cet atelier, il a amené les participants à se questionner sur les différentes clés présentées et a offert divers outils qui pourraient les soutenir dans l’atteinte de cet objectif. Un atelier clair et dynamique qui a permis de poser ou de rappeler les bases d’un équilibre constant à mettre en place pour une relation d’affaires saine.

Voir sa présentation

Être un employeur de choix pour fidéliser ses employés
Michel Goudreau et Christian Gauthier, ActionRh Réseau Qualifié

Les deux conférenciers se présentent et demandent aux participants de se présenter, afin de montrer que dans les périodes de recrutement, les ressources intermédiaires ont le double défi de savoir se présenter aux employés potentiels, et de savoir à qui ils ont affaire comme candidats. Les participants sont également invités à dire ce qui fait qu’ils sont de bons employeurs. Il ressort de l’exercice que malgré le manque de temps, de reconnaissance et de planification, les RI prennent le temps pour une ressource qui est au cœur de leur mandat, à savoir les employés. Les employés sont prioritaires pour l’organisation car ce sont eux qui donnent les services aux résidents : « Si vous prenez soin de vos employés, ils vont prendre soin de vos clients ». Les conférenciers donnent aussi différents exemples qui soulignent que ce que veut l’employé, c’est appartenir à une organisation. De son côté, l’employeur de choix fait preuve de civilité en offrant à ses employés un contrat d’engagement, un accueil personnalisé et, par exemple, un parrain/accompagnateur. Pour ce qui est du recrutement, le bouche à oreille demeure l’un des meilleurs moyens : on ne sait jamais où la personne à qui l’on parle va se retrouver dans le futur. Les centres locaux d’emploi peuvent aussi s’avérer être de bons partenaires au moment du recrutement.

Agir en collaboration pour prévenir la dénutrition
Marie-Ève Richard et Évelyne Bergevin, servicesalimentaires.ca

La nutrition, un geste quotidien essentiel. Avez-vous déjà entendu parler de la dénutrition? Mesdames Marie-Ève Richard et Évelyne Bergevin des Services Alimentaires Gestion-Conseil et Nutri-Énergie ont su renseigner les participants sur le sujet. Vous voulez connaître les signes cliniques, les conséquences sur la santé, les traitements, savoir comment prévenir la dénutrition, consultez leur présentation pour ensemble, agir en collaboration pour prévenir la dénutrition.

Voir leur présentation

Composer avec des employés difficiles
Marie-Andrée Lambert, spécialiste, ressources humaines et relations de travail

Mme Lambert présente une théorie simple pour comprendre et agir auprès des ressources humaines. C’est le devoir de l’employeur de dire à son employé : quoi, quand et comment faire son travail. Si cela n’est pas respecté par ce dernier, il faut déterminer si c’est parce que l’employé ne peut pas faire le travail ou si c’est parce qu’il ne veut pas le faire. Dans le premier cas, notre positionnement est d’aider l’employé et dans le deuxième, l’employeur doit sévir.

Voir les notes de la conférencière

Mercredi-4674 (Copier)   Mercredi-4615 (Copier)

Mercredi-4554 (Copier)   Mercredi-4596 (Copier)

 

5 à 7 réseautage et barbecue au Château

CocktailMercredi-4733 (Copier)   CocktailMercredi-4800 (Copier)

CocktailMercredi-4732 (Copier)   CocktailMercredi-4708 (Copier)

CocktailMercredi-3609 (Copier)    Duo Paul et Robin 

    CocktailMercredi-3530 (Copier)   CocktailMercredi-3591 (Copier)       CocktailMercredi-4820 (Copier)

CocktailMercredi-4730 (Copier)       CocktailMercredi-3519 (Copier)   CocktailMercredi-3654 (Copier) 

   CocktailMercredi-3628 (Copier)    CocktailMercredi-3515 (Copier)        CocktailMercredi-4891 (Copier)  

 

JEUDI 2 JUIN

L'éthique et la Bientraitance de l'avenir
René Villemure
, Éthikos

Le conférencier introduit son propos en distinguant l’éthique, le droit et la déontologie. Pour reconnaître le champ de l’éthique, il faut également distinguer entre les situations irrégulières et les situations régulières. Seules les premières font appel à l’éthique. On parle de situations régulières quand il est possible de faire appel à un code, à un règlement ou à un guide qui nous rassure sur ce qui est attendu de nous.

On parle de situations irrégulières quand : 1- il n’y a pas de règle écrite applicable ; 2- la règle existe mais n’éclaire pas ; 3- deux règles s’opposent, il faut décider ; 4- la règle apparait injuste dans les circonstances. Dans ces situations, on cherche le juste, mais le juste est une cible fuyante qui ne recouvre pas nécessairement ce qui est légal ou conforme aux normes et aux règles établies. Le conférencier souligne qu’en l’absence de réponses préétablies pour penser l’éthique, on a besoin de teintes de gris ; on a besoin de plusieurs mots pour arriver à parler du juste, quelque part entre le meilleur et le pire, entre le bien et le mal.

L’éthique renvoie également à une culture organisationnelle qui n’est pas forcément écrite et que l’on peut reconnaître à ce qu’elle permet, autorise et valorise. La transparence, le respect, l’intégrité, l’équité, la vigilance sont cités en exemple par des participants. L’application de ces valeurs n’est pas évidente. Par exemple, trop de respect peut s’avérer obséquieux et la recherche de la justice parfaite peut conduire à éviter la prise de décision.

Lorsque l’on s’intéresse à la bientraitance en ressource intermédiaire, on souhaite un bénéfice pour les personnes touchées. La bientraitance suppose une certaine fragilité, une vulnérabilité de la personne hébergée qui, si elle n’était pas reconnue, pourrait entrainer des préjudices plus ou moins graves. Dans la notion de bientraitance, il y a le verbe traiter ; il s’agit de s’occuper de quelqu’un, de « lui caresser l’âme avec douceur ». On peut dire que la bientraitance est une attention portée dans le respect et la vigilance. Elle demande du temps, dans un contexte de travail quotidien qui se fait généralement dans un sentiment d’urgence. À ce sujet, René Villemure mentionne qu’en l’absence de danger imminent, l’urgence représente souvent une fiction, une caractéristique que l’on peut choisir ou non de donner à un événement.

 

Jeudi-4928 (Copier)   Jeudi-4973 (Copier)

 

L'importance de la famille dans la vie de nos résidents
Hubert Van Gijseghem, Ph.D., psychologue
Amanda Abergel, Les Maisons de Réhabilitation Lahaie
Donald Bidd, membre de famille

À travers différents concepts psychologiques, M. Van Gijseghem, a clarifié les racines identitaires de chaque individu ancrées dans sa famille. Cette étape fût nécessaire afin de faire le lien avec l’importance de l’implication des membres de la famille dans le milieu de vie « autre », exemple une RI, qui représentera le « nouveau nid » et où, le résident se sentira chez lui, en sécurité et aimé. Une propriétaire et gestionnaire de RI, Mme Abergel, a apporté une note concrète aux concepts exposés par M. Van Gijseghem en citant quelques exemples de la mise en œuvre de cette implication familiale dans ses ressources. Enfin, le père d’un résident vivant dans une des RI de Mme Abergel, M. Bidd, a conclu en partageant avec l’assemblée un témoignage touchant et plein d’espoir des impacts de son implication continuelle auprès de son fils, dans ce qu’est son nouveau « nid » depuis plusieurs années.

Voir la présentation de Donald Bidd

Jeudi-5005 (Copier)   Jeudi-5031 (Copier)

Ateliers simultanés

La gestion de la discipline, ça existe encore?
Marie-Andrée Lambert, spécialiste, ressources humaines et relations de travail

Gérer la discipline, ça existe encore… et il faut que ça continue à exister. Mme Lambert part d’une théorie simple pour comprendre et agir auprès des ressources humaines. Il y a 2 sortes de problèmes : l’employé qui ne peut pas faire ce qu’il y a à faire et l’employé qui ne veut pas faire ce qu’il y a à faire. La gestion de la discipline se rapporte à ce dernier cas. La conférencière nous propose certaines définitions utiles et surtout une méthode simple et rigoureuse à suivre pour gérer les manquements disciplinaires d’employés.

Voir les notes de la conférencière

Assurer la relève
Paul Lefebvre, CPA-CA, avocat

Lors de cet atelier M. Lefebvre est venu préciser le concept de cession d'une entente particulière , tant du point de vue de l'établissement que de la ressource. De plus, plusieurs notions juridiques ont été abordées afin de bien expliquer les droits et les obligations des parties signataires. Un aperçu des principes élémentaires en fiscalité a été présenté.

Voir sa présentation

Le Curateur public du Québec et la gestion des allocations pour dépenses personnelles de la persone sous régime public de protection
Marie-Soleil Messier, Curateur public du Québec

Au Québec, le Curateur public du Québec, fondé en 1945, est la référence en matière de protection des personnes inaptes. Il représente 13 495 personnes sous régime public de protection. Sa mission est profondément humaine et son rôle nécessite la collaboration de plusieurs intervenants, dont ceux œuvrant dans les ressources intermédiaires. Cet atelier a permis de présenter les orientations du Curateur public relatives à la gestion des allocations pour dépenses personnelles versées à une personne sous régime public de protection. En se basant sur le guide de gestion de l’allocation pour dépenses personnelles des personnes représentées par le Curateur public, Mme Messier a abordé les questions sur les contrôles, la fiche comptable ainsi que les dépenses couvertes par l’allocation.

Voir sa présentation

Le défi de la classification des usagers
Josée Caouette, formatrice experte de l'ARIHQ et Annie Gauthier, ARIHQ

Ces deux ateliers pratiques sur l’Instrument de détermination et de classification des services de soutien et d’assistance ont été l’occasion de rencontrer un spécialiste de l’Instrument pour répondre aux questions posées. Ces ateliers dynamiques et interactifs de type questions/réponses ont permis aux membres d'éclairer des zones grises quant à la classification.

Jeudi-5213 (Copier)   Jeudi-5272 (Copier)

Jeudi-5283 (Copier)   Mercredi-4605 (Copier)

Jeudi-5312 (Copier)   Jeudi-5225 (Copier)

 

Dîner

   Jeudi-5343 (Copier)    Mercredi-4176 (Copier)      Jeudi-5345 (Copier)

Assurer la sécurité incendie en RI : un enjeu de collaboration
Daniel Oligny, Prudent Groupe Conseil

M. Oligny nous fait part de plusieurs constats qui démontrent la complexité du sujet : le travail en silo des autorités compétentes et les divergences réglementaires pour ne nommer que ceux-là. Les RI sont, du point de vue des normes de sécurité, considérées comme étant un établissement de soins et qu’une distinction est faite maintenant (B2 vs B3) entre un Centre hospitalier et une RI. M. Oligny aborde les différents codes qui s’appliquent ou pas selon le contexte. Pour ajouter à la complexité, les municipalités peuvent adopter un règlement plus contraignant que les codes gouvernementaux en vigueur. Le conférencier donne aussi des conseils sur les visites des autorités municipales. Par exemple, ne pas accepter une visite non annoncée, accompagner le technicien tout au long de la visite. M. Oligny mentionne la sortie prochaine d’un Guide sur la sécurité, préparé en collaboration avec l’ARIHQ. Il conclut en disant que l’on doit viser à développer une culture de la sécurité des usagers qui nous sont confiés.

Voir sa présentation

Jeudi-5444 (Copier)   Jeudi-5419 (Copier)

Implanter une culture de qualité
Geneviève Martin, Agrément Canada
Amélie Tavernier, Celixia

La conférencière présente l’Agrément comme un levier pour implanter une culture de qualité dans les ressources intermédiaires. C’est à la fois un processus, un outil d’évaluation et un cadre conceptuel qui établit des normes et des critères auxquels se conformer. Des visites annuelles annoncées un an à l’avance permettent d’évaluer le processus et la conformité.

Les normes d’Agrément Canada sont rédigées par des experts et ce à partir des valeurs de base que sont la dignité, le respect, l’échange d’information et le partenariat/collaboration. À ce titre, les valeurs d’Agrément canada et de l’ARIHQ sont bien alignées. Tout en ne faisant aucun compromis sur la qualité, Agrément Canada pense que la création d’un programme spécifiquement adapté au contexte RI serait possible.

Au cours de la présentation, Mme Amélie Tavernier a témoigné de son expérience de l’Agrément à titre de directrice d’une RI durant 4 ans, et plus tard comme conseillère lors de l’Agrément de certains établissements de soins. Elle en retient un climat de travail sécurisant qui promeut une culture de non-blâme, qui encourage la responsabilité et qui est utile à l’organisation.

La présentation est disponible pour les membres exclusivement (accessible dans la zone membres de notre site internet, rubrique Documentation et liens utiles/Agrément).

Jeudi-5534 (Copier)   Jeudi-5477 (Copier)

Intervention théâtrale

Si des histoires de RI m'étaient contées?
Marie-Ève Soulard La Ferrière et Emmanuel Reichenbach, Groupe TAC Com

Dans cette présentation théâtrale divertissante, les comédiens du Groupe TAC com ont illustré de façon concrète certains des enjeux principaux des gestionnaires de ressources intermédiaires. En mettant en scène des situations concrètes et humoristiques dépeignant la réalité quotidienne des ressources intermédiaires d’hébergement, les intervenants du Groupe TAC com ont pu contribuer à créer une mobilisation forte autour d’enjeux et d’objectifs précis.

Jeudi-5698 (Copier)   Jeudi-5866 (Copier)

Jeudi-5673 (Copier)   Jeudi-5930 (Copier)

Pour plus de détails sur tous les conférenciers, cliquez ici pour télécharger le programme complet de l'événement : Programme 2016.

Cocktail et tirage

SoireeJeudi-5970 (Copier)       Duo Jazz Etcetera   SoireeJeudi-5945 (Copier)

SoireeJeudi-6021 (Copier)   SoireeJeudi-6026 (Copier)

SoireeJeudi-6036 (Copier)   SoireeJeudi-6042 (Copier)

SoireeJeudi-6078 (Copier)   SoireeJeudi-5960 (Copier)

SoireeJeudi-6084 (Copier)   SoireeJeudi-5952 (Copier)

SoireeJeudi-6073 (Copier)   SoireeJeudi-6087 (Copier)

SoireeJeudi-6014 (Copier)   SoireeJeudi-6015 (Copier)

SoireeJeudi-6005 (Copier)   SoireeJeudi-5975 (Copier)

SoireeJeudi-5984 (Copier)   SoireeJeudi-6001 (Copier)

Tapis rouge pour nos invités

SoireeJeudi-6058 (Copier)    SoireeJeudi-6195 (Copier)    SoireeJeudi-6189 (Copier)    SoireeJeudi-6181 (Copier)

SoireeJeudi-6179 (Copier)    SoireeJeudi-6177 (Copier)    SoireeJeudi-6174 (Copier)    SoireeJeudi-6212 (Copier)

SoireeJeudi-6210 (Copier)    SoireeJeudi-6205 (Copier)    SoireeJeudi-6200 (Copier)    SoireeJeudi-6198 (Copier)

SoireeJeudi-6168 (Copier)    SoireeJeudi-6167 (Copier)    SoireeJeudi-6165 (Copier)    SoireeJeudi-6163 (Copier)

SoireeJeudi-6161 (Copier)    SoireeJeudi-6150 (Copier)    SoireeJeudi-6151 (Copier)    SoireeJeudi-6153 (Copier)

SoireeJeudi-6155 (Copier)    SoireeJeudi-6156 (Copier)    SoireeJeudi-6157 (Copier)    SoireeJeudi-6148 (Copier)

SoireeJeudi-6143 (Copier)    SoireeJeudi-6140 (Copier)    SoireeJeudi-6136 (Copier)    SoireeJeudi-6134 (Copier)

SoireeJeudi-6132 (Copier)    SoireeJeudi-6129 (Copier)    SoireeJeudi-6126 (Copier)    SoireeJeudi-6120 (Copier)

SoireeJeudi-6119 (Copier)    SoireeJeudi-6117 (Copier)    SoireeJeudi-6115 (Copier)    SoireeJeudi-6103 (Copier)

SoireeJeudi-6104 (Copier)    SoireeJeudi-6107 (Copier)    SoireeJeudi-6110 (Copier)    SoireeJeudi-6113 (Copier)

SoireeJeudi-6093 (Copier)    SoireeJeudi-6096 (Copier)    SoireeJeudi-6098 (Copier)    SoireeJeudi-6100 (Copier)

SoireeJeudi-6101 (Copier)    SoireeJeudi-6069 (Copier)    SoireeJeudi-6063 (Copier)    SoireeJeudi-6228 (Copier)

SoireeJeudi-6222 (Copier)    SoireeJeudi-6218 (Copier)    SoireeJeudi-6092 (Copier)    SoireeJeudi-6271 (Copier)

Souper banquet, spectacle et danse

Remise de prix honoraires à 2 Grandes Ambassabrices!

Gisèle Thomassin   SoireeJeudi-6305 (Copier)

SoireeJeudi-6336 (Copier)   Josée Caouette

Le numéro du mentaliste avec MysterAct

SoireeJeudi-6362 (Copier)   SoireeJeudi-6374 (Copier)

SoireeJeudi-6365 (Copier)   SoireeJeudi-6402 (Copier)

L'épatant MZ Laser avec MysterAct

SoireeJeudi-6415 (Copier)      SoireeJeudi-6435 (Copier)     SoireeJeudi-6461 (Copier)

Le spectacle et la danse avec Famous Live Band

    SoireeJeudi-2 (Copier)    SoireeJeudi-2-6 (Copier)        SoireeJeudi-2-10 (Copier)    SoireeJeudi-3731 (Copier)

SoireeJeudi-3769 (Copier)   SoireeJeudi-3744 (Copier)

   SoireeJeudi-2-14 (Copier)    SoireeJeudi-2-11 (Copier)          SoireeJeudi-2-13 (Copier)    SoireeJeudi-2-7 (Copier)

SoireeJeudi-3756 (Copier)   SoireeJeudi-3801 (Copier)

SoireeJeudi-6490 (Copier)   SoireeJeudi-6551 (Copier)

SoireeJeudi-6520 (Copier)   SoireeJeudi-6539 (Copier)

SoireeJeudi-6553 (Copier)   SoireeJeudi-6549 (Copier)

SoireeJeudi-6547 (Copier)   SoireeJeudi-6560 (Copier)

SoireeJeudi-6565 (Copier)   SoireeJeudi-6653 (Copier)

SoireeJeudi-6677 (Copier)   SoireeJeudi-6500 (Copier)

SoireeJeudi-6507 (Copier)   SoireeJeudi-2-2 (Copier)

 

Merci à tous pour ce beau congrès! Et n'oubliez pas, rendez-vous pour la prochaine édition les 31 mai, 1er et 2 juin 2017 au Manoir Richelieu, à La Malbaie. Réservez les dates à votre agenda et pourquoi pas profitez de l'occasion et planifier vos vacances dans cette belle région! :-)