Partenaire pour des milieux de vie de qualité

Nouvelles

Retour

L’inquiétude devant d’éventuelles baisses de rétribution dans certaines ressources intermédiaires interpelle les médias

L’éventualité de coupures pour les ressources qui reçoivent une rétribution supplémentaire (mesure du 1/12)  a récemment fait l’objet de nouvelles dans les médias.

Dans les reportages, on dénonce le risque que des ressources ferment si le gouvernement coupe une partie de leur financement. Les résidents devraient alors être relocalisés par les établissements. Présentement, nous n’en sommes pas là puisque les décisions n’ont pas encore été prises. Toutefois, à la suite des rencontres avec les représentants ministériels, ceux-ci ont indiqué qu’ils feraient une recommandation au ministre pour cesser la rétribution supplémentaire.

L’Association croit qu’il est important que ce risque soit connu avant que les décisions ne soient prises. Nous espérons que cette nouvelle contribuera à faire pression sur le ministre Barrette afin qu’il maintienne le financement actuel jusqu’à ce qu’un réel exercice d’évaluation des besoins et des coûts associés soit réalisé.

Les ressources visées ont pour la plupart une clientèle qui présente une déficience intellectuelle, et quelques-unes hébergent des personnes présentant des handicaps multiples. Le point commun entre ces petites ressources est que les personnes hébergées ont des besoins complexes et nécessitent un encadrement soutenu.  L’instrument de classification actuel présente plusieurs lacunes dans l’évaluation de cette réalité. 

Pour plus de détails sur le sujet, nous vous invitons à consulter le communiqué de presse que l'ARIHQ a publié hier sur le fil de presse CNW.

http://www.newswire.ca/fr/story/1441449/coupures-directes-dans-les-services-aux-plus-vulnerables-de-la-population